Soleil au zénith, Cannes bondée de touristes…

Les séances de bronzage sont encore d’actualité en cette mi-octobre.

Qui a dit : « exit coquillages et crustacés, l’automne est arrivé » ? Baliverne ! Jugez-en par vous même : 27°C en journée, avouez que c’est encore l’été. Autre signe qui ne trompe pas : les touristes sur les plages. Ils sont presque aussi nombreux qu’en juillet/août ! Le mois de septembre a été chaud et sec. Non pas que ce soit inhabituel… mais disons qu’une impression de vacances prolongées demeure dans toutes les têtes.

Juillet, août… et septembre !

Cette année, la Côte d’Azur a été encore plus prisée qu’à l’accoutumée. Faute de beau temps ailleurs, les Français ont opté pour quelques jours – parfois juste un week-end – sur notre littoral. Mais pas seulement nos compatriotes… Allemands, Hollandais, Anglais, Russes, voici la clientèle de septembre. Eux qui ne partagent pas les mêmes vacances profitent de cette période, dite « hors saison », pour s’exiler (exemple à Montpellier).

« Nous sommes complets jusque mi-octobre » affirme clairement le réceptionniste de la résidence hôtelière Maeva, à Cannes-la-Bocca. « Ça n’arrive pas tous les ans ! » ajoute t-il aussitôt. Et pour cause, cette résidence de bord de mer supervise plus de 250 appartements : ça en fait des touristes !

Les baigneurs en profitent encore à la Résidence Maeva.

Place aux seniors ?

Septembre a aussi la réputation d’être le mois préféré des séniors pour prendre congés. « Il y a moins de monde, on est plus tranquille » confesse une vacancière, bronzant sur la plage. Mais cela se vérifie t-il réellement ? Y-a t-il véritablement moins de monde sur les plages ? Moins d’enfants, c’est certain. Pour le reste, c’est à vérifier.

Les retraités profitent à leur tour des fonds marins.

Parole aux experts

« Nous n’avons pas encore les chiffres exactes de septembre mais la hausse est incontestable. Pour juillet/août, on a constaté une augmentation d’environ 7% de la fréquentation par rapport à l’an dernier. Septembre est dans la continuité » confirme l’office de Tourisme de Cannes. (Plus d’informations ici).

Même constat au niveau de la restauration. « On accueille certes beaucoup de retraités, mais aussi des jeunes couples » révèle le gérant du restaurant « Le Goéland » sur la Croisette. « Et oui, on fait plus de couverts cette année » conclue t-il, pressé de donner un coup de main à son service du midi.

Mais n’y a t-il que la météo qui à jouer ? Entre autre… (explications de Jean Jouzel, climatologue ).

Elle y a largement contribué mais c’est aussi la conséquence d’événements avancés au calendrier. Le Tax Free World Exhibition par exemple, qui a été programmé plus tôt cette année à cause du… G20, évidemment ! Beaucoup de personnalités sont déjà en repérage pour ce grand rendez-vous des plus puissantes nations au monde. On comprend mieux alors ce flux important de « touristes »…

Le G20 démarre bientôt… L’heure est aux préparatifs !

Cette année donc, il y aura bien eu « un troisième mois d’été ». De quoi faire sourire les hôtels et les restaurants… et râler les locaux, contraints de partager leur terre si attrayante. Ô soleil cannois, répands tes rayons bienfaiteurs !

Publicités